La culture soufie est de mieux en mieux connue en France. Outre une Maison soufie à Saint-Ouen, un musée du soufisme ouvrira ses portes à Chatou dans le courant de l’année 2019. Conférences, ateliers et concerts, organisés par différentes organisations telles que l’Association Internationale Soufie Alawiya (AISA), l’Ordre Inayatiyya ou l’association Isthme, font connaître au public les différents aspects de cette tradition spirituelle universelle. La poésie, la musique et la danse soufies sont mis à l’honneur : ils expriment la beauté, l’ouverture et la bienveillance d’une recherche personnelle qui vise à la paix et à l’unité.

Notre projet d’Institut des Cultures Soufies a pour finalité de contribuer à cet effort d’information. Outre les poèmes, la musique et les autres manifestations artistiques, l’Institut se propose de présenter au public les pratiques soufies traditionnelles, telles que l’invocation et le chant spirituel. Au-delà des différences liées à la religion, au genre, à l’âge, à la culture nationale ou régionale, et sans la moindre intention prosélyte, il s’agit d’inviter toutes les personnes intéressées à goûter à ces moments de partage. En créant du lien entre femmes et hommes du quartier, de la ville ou de la région, en faisant connaître une tradition séculaire mais toujours d’actualité, l’Institut souhaite aspire à apporter sa pierre à la construction d’une société diverse mais unie, dans l’esprit de liberté et de conciliation qui anime la République depuis son origine.

Notre approche est donc basée sur l’inclusion et non sur l’exclusion. Elle met en avant le goût de l’universalisme et écarte au loin toutes velléités de communautarisme. Dans un monde où les crises sont légion, notre message est de rappeler que beaucoup de belles choses se passent et que de belles histoires se racontent. La France, creuset culturel, ne manque pas de Beauté, loin de là. Nous nous proposons de qualifier cette beauté, de la partager, et de poser les jalons du vivre ensemble de demain où le Multiple (la diversité des Français) continuera de se fondre dans l’Unique (la France en tant que Nation).